Consommation d'alcool

Date de publication :

Télécharger cette fiche

L’essentiel

Les indicateurs relatifs aux usages de l’alcool et à la fréquence des pathologies directement liées à sa consommation mettent en évidence une situation particulièrement défavorable en Pays de la Loire, surtout chez les hommes. On peut estimer que 3 000 décès de Ligériens seraient attribuables à l’alcool chaque année, dont trois quarts concerneraient des hommes.
Cette problématique régionale est d’autant plus préoccupante que la fréquence des consommations excessives est orientée à la hausse au cours des dernières années chez les adultes, jeunes et d’âge moyen, mais aussi chez les adolescents.
La proportion de Ligériens déclarant au moins une alcoolisation ponctuelle importante dans le mois est passée entre 2005 et 2014 de 21 à 34 % chez les 15-34 ans, de 18 à 23 % chez les 35-54 ans et de 53 à 63 % chez les adolescents âgés de 17 ans.
Cette augmentation des consommations excessives est susceptible d’engendrer une hausse dans les prochaines années de la morbimortalité liée à l’alcool chez les générations d’âge intermédiaire (maladies cardiovasculaires, hépatiques et neuro-psychiatriques, cancers…).
Même si les hommes restent plus souvent concernés par des alcoolisations massives que les femmes, l’augmentation de ces situations chez ces dernières, en particulier chez les plus jeunes, implique également une vraie vigilance quant aux problématiques d’alcoolisation en cas de grossesse.
Chez les adolescents, les enjeux sont particulièrement importants car les alcoolisations massives ont des effets délétères sur leur cerveau (neurogénèse, apprentissage, mémorisation). De plus, l’alcool se caractérise par un potentiel addictif d’autant plus important que sa consommation a été précoce. Certains usages adoptés pendant la jeunesse sont donc susceptibles de se pérenniser et favoriser la survenue, à moyen et long termes, d’une dépendance à l’alcool ainsi que de multiples autres problèmes de santé, mais aussi sociaux.

Quid

Auteurs
Sandrine David, Dr Anne Tallec
Financement
Étude cofinancée par l’Agence régionale de santé et le Conseil régional des Pays de la Loire. Réalisée en particulier à la demande de l’ARS, dans le cadre du Projet régional de santé 2018-2022
Citation suggérée
ORS Pays de la Loire. (2017). Consommation d'alcool. In La santé des habitants des Pays de la Loire. pp. 283-292.

L’ORS autorise l’utilisation et la reproduction des informations présentées dans ce document, sous réserve de la mention des sources.
ORS Pays de la Loire • Tél. 02 51 86 05 60 • accueil@orspaysdelaloire.com